logo kopfgrafik links adresse mitte kopfgrafik rechts
   

FÖRDERGEBER

   Bundeskanzleramt

   Wien Kultur

PARTNER/INNEN

   Netzwerk Literaturhaeuser

   arte Kulturpartner
   Incentives

   Bindewerk

kopfgrafik mitte

Clemens Berger: Im Jahr des Panda.

de    en    fr    span    cz

Roman.
München: Luchterhand, 2016.
672 Seiten; gebunden; Euro 24,70 [A];
ISBN: 978-3-630-87531-6.

Clemens Berger

Extrait

Un roman de la marginalité. Clemens Berger met en expérience l’intrication de l’art, de l’argent et de la vie

Pia Swoboda, voleuse de banque, et Kasimir Ab, artiste, ne peuvent plus vivre sous leur vrai nom.
Pia et son compagnon Julian sont recherchés par la police. Un casse spectaculaire leur a permis de commencer une nouvelle vie loin de leur Vienne natale et de ses contraintes sociales.
Le peintre Kasimir Ab se sent étranger au monde de l’art, à ses codes pseudo-intellectuels et sa posture pro-capitaliste, où l’instant critique d’une œuvre d’art importe moins que sa valeur de marché. Il se sent davantage proche de Pia, la star des réseaux sociaux.
Lors de sa cavale, Pia a distribué de l’argent aux plus pauvres, mais, dans le contexte de la crise bancaire, son casse a aussi un cadre de référence réel: cambrioler une banque revient à intenter une action dans l’espace public contre le bien public.
Pia, dans sa nouvelle vie, se reconnaît dans les actions clandestines d’un «artiste inconnu» - ce n’est autre que Kasimir Ab – qui cherche par sa démarche de critique du système à créer un lien de solidarité sociale. Son média: les surfaces et objets publics qu’il utilise comme un dispositif d’imitation virale – murs, distributeurs de billets, autocollants, et pour couronner le tout, des billets de banque estampillés de la mention «Limited Edition».
Le romancier Clemens Berger nous montre à travers plusieurs exemples la façon hétéronome dont les valeurs de collection dictent le marché de l’art. Tandis que les valeurs sociales et critiques restent dans le champ autonome. Alors que ce sont elles qui maintiennent le rapport à la société.

Berger entrecroise l’histoire de Pia et de Kasimir avec une troisième: celle d’un petit de panda du zoo de Schönbrunn. La valeur symbolique et nominale de l’animal ne contraste qu’en apparence avec celle de l’art, car de nombreux parallèles s’établiront tout au long du récit.
Im Jahr des Panda est un roman de 670 pages absurde et plein d’imagination, où le banal confine au sublime, lorsque des scientifiques se mettent à chanter un karaoké lors d’une rencontre professionnelle, ou qu’un présentateur du journal télévisé tire sa révérence en pleine émission. Rien ne semble exagéré, car tout cela est concevable dans un monde qui se maintient en vie grâce à des mécanismes bien plus absurdes. Un roman divertissant que l’on ne manquerait sous aucun prétexte s’il passait en film à la télé.

Extrait du compte rendu de Marietta Böning,
traduit par Nathalie Rouanet


Compte rendu intégral:
http://www.literaturhaus.at/index.php?id=11258

>> Incentives

Suche in den Webseiten  
Link zur Druckansicht
Veranstaltungen
Verleihung des Reinhard-Priessnitz-Preises an Hanno Millesi

Mo, 23.10.2017, 19.00 Uhr Preisverleihung & Lesung "Hanno Millesi ist Meister darin,...

Nahaufnahme Österreichische Autor/inn/en im Gespräch: Erwin Einzinger

Di, 24.10.2017, 19.00 Uhr Lesung & Gespräch Im Zentrum des Gesprächs mit Erwin Einzinger...

Ausstellung
Sabine Groschup – AUGEN SPRECHEN TRÄNEN REDEN* 101 Taschentücher der Tränen und ausgewählte Installationen *F. M. gewidmet

Mit AUGEN SPRECHEN TRÄNEN REDEN präsentiert das Literaturhaus Wien textspezifische Arbeiten sowie...

Tipp
flugschrift Nr. 19 von KIKKI KOLNIKOFF aka MIROSLAVA SVOLIKOVA

Beim Auffalten der flugschrift Nr. 19 wird man umgehend konfrontiert mit einem ständigen...

Incentives – Austrian Literature in Translation

Neue Beiträge zu Clemens Berger, Sabine Gruber, Peter Henisch, Reinhard Kaiser-Mühlecker, Barbi...