logo kopfgrafik links adresse mitte kopfgrafik rechts
   

FÖRDERGEBER

   Bundeskanzleramt

   Wien Kultur

PARTNER/INNEN

   Netzwerk Literaturhaeuser

   arte Kulturpartner
   Incentives

   Bindewerk

kopfgrafik mitte

Reinhard Kaiser-Mühlecker: Fremde Seele, dunkler Wald.

de    en    fr    span    cz

Roman.
S. Fischer, Frankfurt am Main, 2016.
304 p.; 20,60 Euros.
ISBN: 978-3-10-002428-2.

Reinhard Kaiser-Mühlecker

Extrait

«La rumeur est un pipeau / Dont jouent les soupçons, les jalousies, les conjectures»,
lit-on dans
Henri IV de Shakespeare.
C’est bien une rumeur qui sert de fil rouge au nouveau roman de Reinhard Kaiser-Mühlecker
Fremde Seele, dunkler Wald, paru chez Fischer Verlag à Francfort. Comme les premiers ouvrages de l’auteur, Der lange Gang über die Stationen (2008) et Magdalenaberg (2009), ce roman se passe en grande partie en Haute-Autriche, près de Kirchdorf an der Krems (bourgade dont est originaire l’écrivain), même si le lieu n’est jamais mentionné de manière explicite.
Le roman se construit autour de deux frères, Alexander et Jakob Fischer.
L’aîné, une vingtaine d’années, est en convalescence chez ses parents après un accident de cheval survenu au Kosovo où il est en garnison. Quant à Jakob, 15 ans, il vient de terminer sa scolarité et travaille à la ferme de ses parents.
Alexander passe le plus clair de son temps au bistro du village. Il y emmène bien Jakob, mais celui-ci ne semble pas s’intéresser pour un sou aux histoires de son frère. Depuis quelques temps, il fréquente Nina, qui va bientôt tomber enceinte. Peut-être de Markus, avec qui Jakob s’est lié d’une très forte amitié. Ensemble, les deux garçons parlent de tout. Sauf de leur relation triangulaire. Jakob voit-il en Markus uniquement un alter ego avec qui il partage une même attirance pour la mort? Ou sont-ils amoureux l’un de l’autre? Sans parvenir à assumer leur homosexualité, ni même à la nommer?
Le jour où Markus se pend, on se met à jaser, racontant que Jakob était présent. Voulaient-ils se suicider tous les deux, une deuxième corde ayant été retrouvée? Ou est-ce Jakob qui a tué son ami et maquillé le meurtre en suicide?
La façon dont Jakob et ses parents communiquent à de quoi surprendre. Quand, après s’être séparé de Nina, Jakob revient s’installer à la ferme, ses parents ne lui posent aucune question sur ce qui s’est passé. La rumeur l’a devancé; Jakob souhaiterait pourtant pouvoir tirer les choses au clair avec ses parents.
Un autre fil narratif nous entraîne sur les pas d’Alexander, qui a repris du service au Kosovo. Plus tard, il va être muté au ministère de la défense, à Vienne, et entamer une liaison avec la femme de son nouveau supérieur hiérarchique; il est bientôt follement amoureux d’elle. Parallèlement, il enquête sur un fait divers qui bouleverse son village natal en Haute-Autriche. Un jeune homme a coupé la tête d’une femme à la hâche. Le plus troublant est qu’apparemment, il n’y a aucun motif.
Écrivain plusieurs fois primé, Reinhard Kaiser-Mühlecker (né en1982) s’affirme une nouvelle fois comme un observateur précis et empathique de ce que l’on appelle la «province». Avec justesse, il décrit les structures sociales des campagnes, ainsi que les abîmes qui sommeillent au fond des êtres humains.
Fremde Seele, dunkler Wald est un roman complexe et subtil, très méditatif, qui méritait effectivement d’être nominé pour le Prix du Livre allemand.

Extrait du compte rendu d’Angelo Algieri, août 2016,
traduit par Françoise Guiguet


Compte rendu intégral:
http://www.literaturhaus.at/index.php?id=11218

>> Incentives

Suche in den Webseiten  
Link zur Druckansicht
Veranstaltungen
Doing Gender in Exile. Flüchtlings- und Exilforschung im Dialog

Mi, 18.10.2017, 19.00 Uhr Diskussion Die Eröffnungsveranstaltung der Jahrestagung der...

Ringvorlesung "Der Zeitungsausschnitt"

Mi, 18.10.2017, 11.00-13.00 Ringvorlesung In Zusammenarbeit mit der Abteilung für Vergleichende...

Ausstellung
Sabine Groschup – AUGEN SPRECHEN TRÄNEN REDEN* 101 Taschentücher der Tränen und ausgewählte Installationen *F. M. gewidmet

Mit AUGEN SPRECHEN TRÄNEN REDEN präsentiert das Literaturhaus Wien textspezifische Arbeiten sowie...

Tipp
flugschrift Nr. 19 von KIKKI KOLNIKOFF aka MIROSLAVA SVOLIKOVA

Beim Auffalten der flugschrift Nr. 19 wird man umgehend konfrontiert mit einem ständigen...

Incentives – Austrian Literature in Translation

Neue Beiträge zu Clemens Berger, Sabine Gruber, Peter Henisch, Reinhard Kaiser-Mühlecker, Barbi...