logo kopfgrafik links adresse mitte kopfgrafik rechts
   
Facebook Literaturhaus Wien Instagram Literaturhaus Wien

FÖRDERGEBER

Bundeskanzleramt

Wien Kultur

PARTNER/INNEN

Netzwerk Literaturhaeuser

mitSprache

arte Kulturpartner

traduki

Incentives

Bindewerk

kopfgrafik mitte

Hanno Millesi: Der Charme der langen Wege.

de     en     fr     es     sr

Roman.
Vienne: Edition Atelier, 2021.
192 pages, Euro 20,-.
ISBN: 978-3-99065-057-8.

Hanno Millesi

Extrait

Lambert est un bruiteur à la retraite, quelqu'un dont le métier consiste à imiter et même à inventer des sons pour des films. Des plaques de polystyrène écrasées sonnent comme une colonne vertébrale qui se brise, une tong correctement utilisée, comme la force motrice d'un vaisseau spatial. Le monde de Lambert est constitué de sons et n'est réel pour lui que lorsqu'il peut l'entendre - la perte de son ouïe le plonge alors dans une crise existentielle. Cependant, il devient rapidement évident que Lambert n’a pas la même perception de la réalité que son entourage ; du fait qu’il est focalisé sur le sonore, les choses sont pour lui simplement « différentes ».

Le roman est précédé de la formule « Mais il a entendu quelque chose que nous n'avons pas entendu », une citation programmatique de Don Quichotte. Lambert est lui aussi un personnage à la Don Quichotte, un chevalier à la triste figure qui, jeté hors du temps, court après un sortilège expiré. Comme chez Cervantès, cette idée engendre dans l'œuvre de Millesi un comique acerbe. Lambert et Don Quichotte sont des personnages qui ont survécu au désenchantement du monde. Si, chez Don Quichotte, ce sont les romans de chevalerie et leurs idéaux qui ont perdu leur validité et qu’il essaye de maintenir en vie à sa manière, ce sont chez Lambert le monde du bruitage manuel et le pouvoir de l'imagination qui survivent en lui.

Le bruitage est une technique qui, par contraste avec le monde rationnel de l'ordinateur, recèle un monde plein de magie, de surprise et d'émerveillement, ne serait-ce que pour Lambert lui-même. Hanno Millesi nous présente le portrait d’un marginal qui considère son sujet avec une grande sympathie, observe avec précision et trouve un langage qui convient bien à son protagoniste dans sa complexité et ses ramifications. Millesi donne accès à un monde qui fonctionne « différemment » du nôtre, et dans lequel la confection d’un gâteau peut parfois s'avérer le bruitage idéal pour sonoriser l'effondrement d'un pont.

Version abrégée de la critique de Johanna Lenhart, 27. 09. 2021,
traduite par Amaelle Manac’h

>> Incentives

 

Link zur Druckansicht
Veranstaltungen
Super LeseClub mit Diana Köhle & David Samhaber

Mo, 23.05.2022, 18.30-20.30 Uhr Leseclub für Leser:innen von 15 bis 22 Jahren Du willst dich...

Dieter Sperl AN SO VIELE WIE MICH (Ritter, 2022)

Di, 24.05.2022, 19.00 Uhr Buchpremiere mit Lesung & Sounds Die Veranstaltung kann entweder...

Ausstellung
flugschrift – Literatur als Kunstform und Theorie

02.03.2022 bis 30.06.2022 flugschrift ist ein österreichisches Zeitschriftenprojekt, das...

Tipp
flugschrift Nr. 39 von Herta Müller

In Kooperation mit dem internationalen Literaturfestival Erich Fried Tage erscheint dieser Tage...

INCENTIVES - AUSTRIAN LITERATURE IN TRANSLATION

Unsere letzten Buchtipps: Thomas Arzt, Doris Knecht, Hanno Millesi und Teresa Präauer auf Deutsch,...